Définitions : IoT et jumeau numérique

  1. Qu’est-ce que l’internet des objets ? 

Il n’existe pas de définition unique de l’internet des objets. C’est un anglicisme pour “Internet of Things” (IoT). On pourrait le traduire par “objets connectés”, bien que ce soit réducteur.

L’IoT désigne :

  • des objets physiques capables d’émettre de la donnée grâce à des capteurs ;
  • le réseau par lequel ces données transitent, ainsi que les plateformes capables de les recueillir et de les analyser.
IoT-Analytics

L’IoT est à la fois le capteur et la plateforme qui recueille la donnée.

ARSKAN

La plateforme ARSKAN SiloData permet de générer un jumeau numérique, qui se connecte à tout type de base de données et remonte en temps réel les informations des capteurs.

2. Que peut-on connecter ?

Il n’existe pas de limite à ce que l’on peut connecter en équipant les objets des capteurs.

  • Localisation des équipements  et mesures de leur usage – une solution IOT pour suivre/retrouver immédiatement des actifs industries grâce à la géolocalisation, mesurer leur taux d’utilisation afin de mieux prévoir les investissements.
  • Chaine logistique – l’IoT est perçu comme un levier d’amélioration de l’efficience opérationnelle. Chez PSA, des indicateurs visuels indiquent la position et le statut de conteneurs, pour optimiser leur rotation.
  • Maintenance prédictive – c‘est le cas le plus évoqué. Un nombre croissant d’entreprises utilisent le potentiel de l’IoT, associé à l’intelligence artificielle, pour anticiper l’usure et les pannes d’équipement. En identifiant en amont des signes annonciateurs, il devient possible de mettre en place des procédures de manière proactive. ARSKAN collabore avec la start-up Di Analyse-Signal, pour connecter une intelligence artificielle de maintenance prédictive à la plateforme ARSKAN SiloData (jumeau numérique). 
truck-digital-twin

Les pointeurs interactifs de la plateforme ARSKAN SiloData permettent d’ajouter de l’information : documents, url, connexion à des base de données.

Ici, le jumeau numérique 3D du camion, dans la plateforme ARSKAN SiloData, permet de visualiser en temps réel et de centraliser les données captées : usure et pression des pneus, données moteur, notice d’utilisation.

3. Les jumeaux numériques

Ce sont les doubles numériques exacts d’un objet physique. L’industrie 4.0 utilise des jumeaux numériques connectés. Ils remontent de la donnée du terrain grâce aux capteurs de l’IoT.

96156067_255737529121609_4675500243079397376_n

Le jumeau numérique généré par ARSKAN est une interface qui rend accessible la visualisation de ces données, rendues interactives, collaboratives, et centralisées dans un modèle 3D unique. La technologie d’ARSKAN rend les jumeaux numériques 3D accessibles sur le web, sans contrainte et en temps réel.

Le COVID-19, un catalyseur pour l’IoT ?

Que nous aura appris le confinement ? L’utilité, voire la nécessité du numérique et d’un modèle virtuel qui fait le lien avec le monde réel.

La pandémie aura montré la nécessité de collecter, de partager et d’utiliser les données en temps réel et à distance. Désormais, nous savons qu’il est possible de contrôler un équipement à distance, de sécuriser des locaux ou de gérer les systèmes d’un bâtiment sans être présent physiquement.

Tout cela nécessite des données en temps réel, collectées par les capteurs de l’IoT et visualisables dans le jumeau numérique.

Innovation : détecter les cancers, les explosifs… Bienvenue dans le monde des capteurs olfactifs !

Les chiens renifleurs seront au chômage technique d’ici quelques années !

Airbus va tester d’ici fin 2020 un “nez électronique”. Il est capable de détecter les menaces chimiques et d’explosion. Il s’agit de capteurs olfactifs, une technologie développée par la start-up Koniku, qui peuvent être fixés sur n’importe quelles surfaces.

airbus-developpe-des-nez-electroniques-qui-pourraient-detecter-les-bombes-mais-aussi-le-coronavirus

IoT dans l’avion Airbus – capteurs Konibu/CC Airbus

Nous avons développé une technologie capable de détecter les odeurs – elle respire l’air et elle vous indique ce qu’elle y trouve“, Oshiorenoya Agabi, fondateur de Konibu.

Un signal d’alerte retenti lorsqu’il “sent” une molécule rattachée à un engin explosif.

D’autres nez électroniques ont été mis au point chez Intel et Google Brain. Leur objectif ? Détecter les cancers de façon non-invasive, en les associant à des odeurs précises.

Le numérique, grand “gagnant” de la crise ?

Le numérique aura été l’outil principal de la continuité de l’activité durant la crise, les chefs d’entreprises anticipent une accélération de la transformation numérique après celle-ci (enquête Syntec Numérique).

Le jumeau numérique connecté généré par ARSKAN répond aux grands enjeux de la transformation numérique des entreprises. Il est collaboratif, interactif et connectable à tout type de base données. La révolution digitale des entreprises est en marche : passez à l’action !